MFA Musique Française d'Aujourd'hui
Consulter les nouveautés du catalogue MFA Les musiciens Les labels L'écho de MFA  
 David Rueff   Tra Ochju e Mare puce
Silex Naïve, 1991 
 
David Rueff
  CD
puce Entre la source et la mer : Chants corses
Lamenti di Mufrella (Complainte de Mufrella - grande mule de trait - du poète Maistrale di Marignana)  I mulatteri d'Ulmetu (Les muletiers d'Ulmetu)  Baddata di Ghjuvancammeddu (Ballade de Ghjuvancammeddu, chant funèbre pour une mort violente recueilli par la famille Paoli de Zicavo, Haut Taravo)  O Miche lu mio Michele (Michel, o mon Michel, chant funèbre)  A Triberia (A Triberia, chant de travail sur l'aire à blé)  Le sette galere (Les sept galères, traduit de l'ancien Toscan, XVIe siècle, extrait de 35 couplets)   U pinu Tunisianu (Le pin tunisien)  A morte di Filicone (La mort de Filicone, version populaire d'une complainte sur la mort d'un chien de chasse, écrit par Joseph Grimaldi des Pirelli d'Aliggiani ; arr. Patricio Villarroel)  Brunetta (Chant d'amour recueilli à Rusiu par Felix Quilici)  A Ghjallinella (Chant d'amour recueilli par Felix Quilici)  A lettera (La lettre, chant d'amour du village de Vezzani) • Nanna d'Aitoni (Berceuse d'Altoni du poète Maistrale di Marignana)  Perdono mio dio (Chant sacré écrit en Toscan)  Lamentu di Fasgianu • Manetta (Chant d'une sœur à son frère compromis dans une élection pour la Mairie de Palleca)

(sauf mention, tous arrangements : David Rueff)

Patricia Bartoli-Dau, Claudiu Bellagamba,Michela Cesari, Aline Filippi, Ghjuvanpetru Lanfranchi, Ghjacumina Micaelli, chant • Pablo Cueco, zarb, berimbaò • Thierry Madiot, trombone • David Rueff, saxophones soprano, alto et baryton Patricio Villarroel, synthétiseur
 

Pour David Rueff, solidement ancré au Sud, la musique est affaire de rencontres. De rencontres et pas de mélanges. Son propos n'est pas de mêler des sources, des styles et des traditions pour sacrifier au brouet mondialiste de la "world music", qui annihile toute espèce de culture, en la dissolvant dans ses contraires. Poursuivant son beau souci, David Rueff va jusqu'au Sud du Sud, à la rencontre des chants corses, issus de la tradition insulaire, et rassemblés par Michel Rafaelli. Il en rapporte une expérience rare, unique même : plusieurs mondes s'approchent, s'effleurent et se cherchent ; les instruments du jazz (saxophone, trombone), du Moyen-Orient (zarb) ou du Brésil (berimbao) croisent les voix d'un sanctuaire méditerranéen ; jusqu'à donner, à cet instant privilégié, tout son sens. Guillaume Rondelet ©

technique
technique
édition
technique
partenariats
technique
         
Enregistrement, mixage et montage : Lyon, studio Lazer, février 1991

Conception artistique : Michel Rafaelli

Prise de son, mixage et montage : Sylvio Soave

ADD
  Livret de 20 pages. Textes des chants en Corse et Toscan pour « Perdono mio dio » (avec traductions française et anglaise)

Illustration : Michel Rafaelli (couverture)

Graphisme : Patrick Archaux
  Production : [coproduction], Silex, Éclats de Silex

Avec le soutien de MFA, ministère de la Culture, DRAC Corse , Région de Corse, U Teatru di Musica A Testa Mora M. Rafaelli (Bastia, Corsica), SCPP  , Music for the People
 
éditions musicales
technique
label, collection
technique
support, référence, durée
technique
         
  Silex Naïve  , 1991   CD • Y 225 004 • 62:43
 
   Rechercher dans le catalogue
 
  
  Recherche avancée
  








Label associé :
Silex Naïve

Compositeur associé :
David Rueff

Interprètes associés :
Patricia Bartoli-Dau
Claudiu Bellagamba
Michela Cesari
Pablo Cueco
Aline Filippi
Jean-Pierre Lanfranchi
Thierry Madiot
Jacky Micaelli
David Rueff
Patricio Villarroel